Skip to content

Information

C’est la charcuterie par excellence du chef-lieu émilien, souvent appelé « la Bologne ».
Une saucisse cuite faite exclusivement de viande de porc, de forme ovale ou cylindrique, de couleur rose et au parfum intense. Depuis 1998, il s’agit d’un produit IGP, c’est-à-dire à Indication Géographique Protégée.

Ses origines remontent probablement à l’époque étrusque et la dénomination pourrait dériver des termes latins murtatum, c’est-à-dire viande hachée au mortier, ou myrtatum, c’est-à-dire charcuterie de viande assaisonnée de baies de myrte.
Le lien avec la ville de Bologne est attesté au XVe siècle, lorsque les Visconti de Milan offraient à Bologne un bœuf gras par an, en échange de mortadelles. Dès 1661, le cardinal Farnese publia un avis qui réglementait sa production.
Aujourd’hui, la production est également prévue en dehors des frontières de l’Émilie-Romagne, mais son siège reste Bologne, où chaque année le Consortium célèbre le Mortadella Day.

Les recettes à la Mortadelle sont nombreuses. En plus d’être l’ingrédient principal de la garniture des tortellini, il est utilisé comme finger food, mousse à tartiner et dans la préparation des boulettes de viande. Elle est généralement dégustée en cubes ou comme garniture de sandwichs, de tigelle et de fougasses.

En 2001 est né officiellement le Consorzio Italiano Tutela (Consortium Italien Tutela) qui réunit les producteurs de Mortadelle Bologne qui s’engage constamment pour la réalisation de trois objectifs : protection, promotion et valorisation. Actuellement, il y a 26 associés entre producteurs et trancheurs, dont certains offrent des parcours de visite et des dégustations.

bar_chart Données

26 associés entre producteurs et trancheurs

Chattez avec nous sur WhatsApp Contactez nous via WhatsApp